Château fort à Veytaux

Château de Chillon

9.1/10

Le château de Chillon se trouve sur les rives du lac Léman, à Veytaux en Suisse. De forme oblongue, le château mesure 110 mètres de long pour 50 mètres de large, le donjon culmine à 25 mètres. C'est une importante attraction touristique. Successivement occupé par la maison de Savoie puis par les Bernois dès 1536 jusqu'en 1798, il appartient désormais à l'État de Vaud et est classé comme monument historique.

du château vu du nord, avec les Dents du Midi au fond]]

Histoire

Le château de Chillon est construit sur un rocher ovale en calcaire avançant dans le lac Léman entre Montreux et Villeneuve avec d'un côté un versant escarpé et de l'autre côté le lac et son fond abrupt. L'endroit est stratégique : il ferme le passage entre la Riviera vaudoise (accès au nord vers l'Allemagne et la France) et la plaine du Rhône qui permet d'atteindre rapidement l'Italie. De plus, le lieu offre un excellent point de vue sur la côte savoyarde qui fait face. Une garnison pouvait ainsi contrôler militairement et commercialement la route vers l'Italie et appliquer un droit de péage.

Les premières constructions remonteraient aux alentours du Шаблон:Xe siècle même s'il est probable que cet endroit fut déjà un emplacement militaire privilégié avant cette date. Des objets remontant à l'époque romaine furent découverts durant des fouilles au Шаблон:XIXe siècle ainsi que des vestiges datant de l'âge du bronze. À partir d'une double palissade en bois, les Romains auraient fortifié l'emplacement avant qu'un donjon carré ne soit ajouté au Шаблон:Xe siècle. Mais ce n'est qu'en 1150 que le château de Chillun est mentionné dans un texte relatif à un transfert de propriété entre les évêques de Sion et les comtes de Savoie.

La période des comtes de Savoie

La maison de Savoie transforme la forteresse, alors Castrum Quilonis, et l'agrandit durant le Шаблон:XIIIe siècle tout en conservant l'ancienne chapelle. Les Savoyards veulent étendre leur suprématie sur le pays de Vaud et les zones limitrophes. Le château n'est pas voué qu'à un but militaire, il sert également de résidence pour les comtes. Thomas IШаблон:Er de Savoie y séjourne aux alentours de 1230. Lui et son fils, Pierre II de Savoie, « le Petit Charlemagne », vont réorganiser la région proche du château en construisant des bourgs, en dominant le Chablais vaudois et en créant la « Patria Vuaudi ». Un péage important est installé à « Villeneuve de Chillon » (1214), l'actuel village de Villeneuve.

Pierre se voit remettre les clés du château en 1253 et conforte sa présence sur les rives du lac jusqu'à Aubonne. Pour être à la hauteur des ambitions guerrières de son propriétaire, l'enceinte du château est renforcée et on surélève trois tours construites en 1235. Pierre II confie les travaux à Pierre Mainier, un architecte et maçon spécialisé dans les ouvrages militaires. Les rénovations architecturales entreprises sur le château durant cette période sont imposantes. L'édifice compte 25 bâtiments ; une grande salle est aménagée dans le donjon pour les réceptions et les résidents. On aménage une caserne, un arsenal et les nouvelles tours permettent de mieux protéger la flottille basée à Villeneuve de Chillon.

Le territoire de la maison de Savoie est alors divisé en bailliages, le bailliage du Chablais est géré depuis le château de Chillon. Pierre revient au château peu avant sa mort en 1268. Plusieurs comtes se succèdent durant un siècle mais leurs campagnes militaires les empêchent de résider en permanence au château. Le château sert de prison dès le milieu du Шаблон:XIVe siècle, des souterrains permettent de stocker du matériel et du vin. Dans un souci de noblesse, l'intérieur du château est embelli sous l'impulsion de Aymon de Savoie dit « le Pacifique » qui engage Jean de Grandson pour réaliser les peintures des chambres et des grandes salles.

L'année 1348 voit une des pages les plus pénibles de l'histoire de Chillon avec les ravages de la peste noire. Les Juifs sont arrêtés et torturés pour leur faire avouer qu'ils ont bien empoisonné l'eau des puits. Leurs confessions provoquent la fureur de la populace qui se livre à des massacres et à des expulsions. Trois cents communautés sont anéanties ou expulsées sans que le comte de Savoie intervienne.

Amédée VI de Savoie, surnommé « le Comte Vert » lance une expédition dans le pays de Vaud en 1359 et fait quelques étapes par Chillon. Mais les comtes suivants comme le « Comte Rouge » préfèrent déléguer la gestion du bailli à un châtelain qui reste dans le bâtiment durant toute l'année. Le château est humide et le froid qui y règne le rend peu confortable. Cela n'empêche toutefois pas l'antipape Félix V d'y résider en 1442.

Dans la prison et les cachots humides du sous-sol croupissent les bandits et les hérétiques de la région. Chillon est le lieu de détention entre 1530 et 1536 de François Bonivard, sujet d'un poème de Lord Byron en 1816, Le Prisonnier de Chillon (The Prisoner of Chillon).

La période bernoise

), peinture de Franck-Edouard Lossier]] à 1797]]

Avec la montée en puissance de ses ennemis, la maison de Savoie, devenue duché de Savoie, n'arrive plus à gérer son large territoire. Le château constitue une sorte d'enclave dans le territoire bernois. Au sud, le Chablais et le château d'Aigle sont occupés par Berne dès 1475. La même année, les propriétés de la Savoie au nord du Pays de Vaud (Grandson, Orbe, Echallens) cèdent sous l'avancée des Confédérés. Pendant plusieurs dizaines d'années, les Bernois affaiblissent un duché chancelant et miné par les conflits avec le duché de Bourgogne et le roi de France Louis XI, le tout accompagné d'une vague de protestantisme. Les Bernois s'impatientent et décident d'en finir avec ce duché devenu trop encombrant. En 1536, aidé par les Genevois qui désiraient libérer leurs prisonniers enfermés à Chillon, les Bernois préparent le siège de Chillon.

Le Шаблон:Date, une centaine de soldats genevois embarquent sur quatre navires de guerre et quelques autres vaisseaux. Les Bernois de leur côté arrivent le 26 mars aux abords de Lutry, à une vingtaine de kilomètres de Chillon. Des coups de canons résonnent et le duc de Savoie alors en charge de Chillon ordonne, si les troupes bernoises apparaissent, de soumettre les prisonniers de Genève à l'estrapade à deux reprises, et de les exécuter sans hésitation. Le lendemain matin, les Bernois arrivent à Veytaux et les Valaisans profitent de l'occasion pour s'attaquer également aux Savoyards par le sud. Les bateaux genevois quant à eux encerclent le château. Pris en tenaille par une forte artillerie, les responsables savoyards entament des négociations. La garnison s'échappe durant la nuit et débarque à Lugrin, poursuivie par les Genevois, avant de disparaître dans la nuit. Les attaquants décident alors d'entrer dans le château, brisent les portes et les chaînes et découvrent plusieurs prisonniers dont Bonivard dans le donjon, affaibli par 6 ans de détention mais encore vivant.

Le château, partiellement endommagé par le feu lors de l'attaque, est rénové mais reste fort peu accueillant. Les Bernois ne changent pas l'architecture globale de la forteresse mais convertissent certains bâtiments en lieux de stockage, réserves, cuisines et petites casernes. Sa charge administrative change, le bailli qui y vit doit s'occuper de la région de Vevey. En 1627, le château fort de Chillion possède plusieurs pièces de canons et de munition. À partir de 1656, il sert de port principal sur le Léman pour la flotte de guerre bernoise.

Cette occupation bernoise dure jusqu'en 1733, date à laquelle le bailli déménage à Vevey pour des raisons d'insalubrité. En 1793, le château est converti en un hôpital pour les blessés de guerre. Mais la présence bernoise s'affaiblit progressivement face à la volonté du Pays de Vaud d'accéder à l'indépendance.

La période vaudoise

Le Шаблон:Date, un groupe de Veveysans investit le château et chasse le bailli bernois (qui part en emportant des tapisseries visibles à Berne de nos jours) qui est remplacé par une poignée de gendarmes et de surveillants. Le signe de la présence bernoise reste toutefois encore bien visible sur le flanc sud du château avec une fresque aux couleurs de Berne qu'il est possible de voir depuis la rive. L'indépendance du Pays de Vaud et la création de la « République Lémanique » est officiellement déclarée le Шаблон:Date. Après une période trouble due à la présence des troupes françaises jusqu'en 1802, le château perd définitivement son utilité en tant que forteresse.

Au cours du Шаблон:XVIIIe siècle, on comble la fosse qui borde le flanc est du château. Ce n'est qu'au cours des restaurations ultérieures qu'on remettra en état ces douves naturelles. En 1835, la forteresse est convertie en entrepôt pour l'artillerie et subit quelques modifications pour faciliter le passage des canons. En 1866, le donjon accueille des archives et le château de Chillon sert de prison militaire. Cette utilisation est de courte durée, une association est fondée en 1887 pour restaurer l'édifice. Après avoir été élevé au rang de monument historique en 1891, des fouilles sont entreprises. Celles-ci mettent à jour en 1896 des vestiges romains et permettent de mieux comprendre l'histoire du château.

Tourisme

- 1900]] Dès la fin du Шаблон:XVIIIe siècle, le château attire les écrivains romantiques. De Jean-Jacques Rousseau à Victor Hugo en passant par Alexandre Dumas, Gustave Flaubert et Lord Byron, le château inspire les poètes du monde entier. Hugo dira « Chillon est un bloc de tours sur un bloc de rochers ». Certaines restaurations, inspirées par la vision romantique de l'esthétisme, se firent d'ailleurs au détriment de la véracité historique. En 1900, l'architecte Albert Naef continue les travaux de restauration pour aboutir à l'état actuel de l'édifice. Il refait l'intérieur et les tapisseries de certaines pièces comme la grande salle du bailli, appelée aussi la « grande cuisine bernoise ».

En 1939, le château accueille déjà plus de 100 000 visiteurs. La proximité avec la ville de Montreux n'est pas étrangère à cet engouement. Le succès ne cesse de croître au fil des ans et le monument enregistre désormais plus de 300 000 visites par année. Grâce aux restaurations, le château est en excellent état et donne une bonne vision de l'architecture féodale.

Art

Lord Byron a intitulé un des ses poèmes le Prisonnier de Chillon.

Gustave Courbet a peint plusieurs fois le château lors de son exil suisse non loin de là à La Tour de Peilz. La représentation la plus connue est Le château de Chillon, huile sur toile peinte en 1874 et qui se trouve actuellement au musée Courbet à Ornans.

Voir aussi

Шаблон:Commons Шаблон:Wikisource XY

Articles connexes

Liens externes

Catégories:
Poste un commentaire
Trucs et astuces
DMG
25 september 2010
A medieval castle on the shores of Lake Geneva. The iPod audio guide is worth getting and if you’re up for climbing a few hundred stairs, the highest tower provides excellent photo opportunities.
Daniel B
9 january 2015
Chillon Castle or Château de Chillon is an architectural jewel located in the most beautiful setting imaginable - on the shores of Lake Geneva, right at the foot of Switzerland's Alps! Bring a camera!
Emplacement
Carte
Adresse

0.4km from Quai Alfred Chatelanat, 1844 Veytaux, Suisse

Itinéraire
Heures d'ouverture
Mon-Sun 9:00 AM–7:00 PM
Références

Château de Chillon sur Foursquare

Château de Chillon sur Facebook

Hôtels à proximité

Voir tous les hôtels Voir tout
Hôtel du Grand Lac Excelsior

à partir $143

Golf Hotel René Capt

à partir $171

Hotel Bristol & Spa Bristol

à partir $139

Bon Port

à partir $148

Tralala Hotel Montreux

à partir $123

BnB Belalp

à partir $165

Sites recommandés à proximité

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Funiculaire Territet – Glion

Le funiculaire Territet – Glion relie depuis 1883 les hauteurs de M

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Swiss Vapeur Parc

Le Swiss Vapeur Parc est un parc de miniatures de 17 000 mètres c

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Alimentarium

Alimentarium is a food museum near City:Vevey (Country:Switzerland)

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Berneuse

The Berneuse (or la Berneuse) is a mountain of the western Bernese

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Château d'Aigle

Le château d'Aigle se trouve à Aigle dans le canton de Vaud en S

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Grotte aux Fées

La grotte aux Fées est une grotte touristique située au-dessus de la c

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Museum HR Giger

Museum HR Giger est une attraction touristique, l'une des Musée de

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Museum HR Giger

Museum HR Giger est une attraction touristique, l'une des Musée de

Attractions touristiques similaires

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Château de Neuschwanstein

Le château de Neuschwanstein () est un château allemand situé près de

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Château de Prague

Le Château de Prague (en tchèque : Pražský hrad) est le châ

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Château Saint-Ange

Le château Saint-Ange (en italien, Castel Sant'Angelo) est un

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Château de Frederiksborg

Le château de Frederiksborg (Frederiksborg slot en danois) est un

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Lednice–Valtice Cultural Landscape

The Lednice-Valtice Cultural Landscape (also Lednice-Valtice Area or

Voir tous les lieux similaires