Chichén Itzá

Chichén Itzá est une ancienne ville maya située entre Valladolid et Mérida dans la péninsule du Yucatán, au Mexique. Chichén Itzá était probablement le principal centre religieux du Yucatán et reste aujourd’hui l’un des sites archéologiques les plus importants et les plus visités de la région. Le Шаблон:Date, l'endroit a été désigné comme l'une des sept nouvelles merveilles du monde après un vote organisé par la New Seven Wonders Foundation.

La présence d'une cité maya à cet endroit est due à la présence de deux puits naturels (cénotes) qui constituaient un trésor inestimable dans cette région dépourvue d'eau. Le site doit d'ailleurs son nom à cette source d'eau souterraine : Chi signifie « bouche » et Chén, « puits ». Itzá (« sorcier de l'eau » en maya yucatèque) est le nom du peuple qui fonda la ville en 534 après J.-C. et l'abandonna un siècle plus tard pour des raisons encore inconnues. À partir du Шаблон:Xe siècle, Chichén Itzá est devenu le centre religieux d'une civilisation Maya-Toltèque florissante ; il était probablement un lieu d’initiation pour les prêtres qui étaient par la suite envoyés dans d'autres secteurs du Yucatán. Chichen itza a d'abord été acheté par Edouard Thomson qui y a fait sans autorisation des fouilles dont il a ensuite expédié le produit aux Etats-Unis. Par la suite, le gouvernement mexicain a réclamé la restitution de ces trésors archéologiques, qui a eu lieu finalement de manière partielle.

Les principaux vestiges du site

Le site est dédié à Kukulkán, le serpent à plumes. Il est composé de nombreux édifices dont les plus importants sont :

  • la grande pyramide (Castillo) ;
  • l’observatoire (Caracol) ;
  • le jeu de balle (ou pelote) ;
  • le cénote ;
  • la nécropole ;
  • le temple aux mille colonnes ;
  • le temple des guerriers.

En de nombreux endroits, on peut déceler des traces de peinture qui révèlent que contrairement à l’aspect uniformément gris que le site nous propose de nos jours, il avait été autrefois peint dans des couleurs vives.

Chichen Itza, le temple des moines

L'édifice le plus important et le plus spectaculaire du site est une grande pyramide en terrasses, appelée Шаблон:Lang (château en castillan) par les conquistadors espagnols. D’une hauteur de 24 mètres du sol à la plateforme supérieure, il ne s’agit pas de la plus haute de la région (elle est par exemple moins élevée que celle de Uxmal, haute de 40 m) mais c'est celle qui est dans le meilleur état de conservation (il n'est d'ailleurs plus possible de grimper jusqu'au sommet, et ce, depuis 2007, dans un esprit de conservation). Du sommet de la pyramide, on peut toutefois voir tous les autres édifices du site ainsi que la forêt environnante, d'une superficie de 300 hectares. La légende veut qu'à la fin du Шаблон:S-, Chichén Itzá ait été occupée par les Toltèques conduits par le légendaire Quetzalcoatl, le Serpent à Plumes, chassé par une faction rivale de la capitale toltèque, Tula, au nord de l'actuelle Mexico. Le Castillo, attribué à ces étrangers, présente des innovations architecturales qui tournent autour du thème du Serpent à Plumes.

La pyramide a une base carrée et une vocation calendaire. En effet, la civilisation maya a développé à un degré très avancé l’astro-architecture qui consiste à allier les connaissances astronomiques au savoir-faire architectural.
Ainsi, la pyramide présente quatre faces chacune divisée en neuf plateaux et portant quatre escaliers ayant chacune 90 marches, et non 91 comme le croit un grand nombre de personnes, en effet les marches ont été numérotées récemment afin de mettre fin aux rumeurs. L’orientation et la construction de la pyramide sont telles qu'au moment précis des équinoxes de printemps et d'automne, le soleil produit avec les arêtes de la pyramide une ombre portée qui font croire que les grosses têtes de serpents au pied des escaliers de la pyramide sont prolongées par le corps ondulé d'un serpent. Ce serpent n'est autre que le dieu Kukulkan ou « serpent à plumes ». Ce phénomène provoque un afflux très important de touristes à cette époque.

La pente des escaliers est assez raide et si l’ascension pose généralement peu de problème, le vertige contraint fréquemment les visiteurs à s’aider d’une corde installée spécialement à cet effet pour la descente. Mais depuis 2005, il est interdit de monter sur la pyramide à cause de plusieurs décès.
La grande pyramide fut érigée par-dessus une plus petite, préexistante. Un tunnel très étroit dont l’entrée est située sous l’escalier permet d’accéder à une crypte que l'on peut visiter et où on peut découvrir un trône de pierre sculpté en forme de jaguar aux yeux de jade auquel fait face un chac-mool, sur lequel on déposait des offrandes. Le chacmool a été nommé ainsi par un français.

La seul face différente de toutes les autres est la face Nord, qui comporte deux petites ouvertures sur le coté. Lorsque l'on frappe des mains un cri d'oiseau en revient.

L'observatoire

L’observatoire (également appelé caracol ou escargot en espagnol) fait face à la grande pyramide et permettait aux mayas d’étudier le mouvement des étoiles dont ils avaient une connaissance très précise. Il permet aussi de voir la planète Vénus attribuée au dieu Kukulcan (Dieu principal Maya).Шаблон:Clr

Jeu de balle

Le jeu de balle (ou jeu de pelote) est parfois considéré comme l'ancêtre du basket-ball moderne. Deux équipes s'affrontent sur un terrain de jeu rectangulaire, l'objectif étant de faire passer la balle dans un cercle en hauteur et seul le capitaine de l'équipe pouvait marquer le fameux but en or. Le jeu de balle maya interdisait néanmoins l'usage des mains mais autorisait celui des coudes, des cuisses et des hanches. Les dimensions exceptionnelles du jeu de balle de Chichén Itzá amènent les archéologues à penser qu'il s'agissait ici plus d’une cérémonie que d’un sport. On pense, en s'appuyant notamment sur les grandes fresques en bas reliefs qui entourent le terrain, que lors des grandes fêtes une équipe représentant les forces de l'inframonde (symbolisées par des jaguars) affrontaient une équipe représentant la lumière (sous la forme d'aigles) avec une balle en caoutchouc. Le match pouvait s'étendre sur plus d'un jour et selon les explications des guides sur place, la tête du capitaine de l'équipe gagnante était tranchée par le capitaine de l'équipe perdante. Pour les mayas, c'était un grand honneur ; la tête était ensuite empalée dans le mur prévu à cet effet juste à côté du stade de pelote. Le terrain de pelote présente des caractéristiques acoustiques surprenantes. Si l'on produit un son (par exemple en claquant dans ses mains) à droite du terrain, on peut entendre 7 échos. De l'autre côté, en se positionnant à la gauche, on peut entendre 9 échos. Les chiffres 7 et 9 étaient magiques pour les mayas et apparaissaient fréquemment dans les structures des constructions de cette civilisation.

Le temple des guerriers

Le temple des guerriers du jaguar possède des fresques qui relatent la conquête de la péninsule par les Toltèques. L'entrée du temple qui est construit sur une pyramide est délimitée par deux magnifiques piliers, terminés à la base par deux énormes têtes de serpents et précédés par un chaac-mool : cet étrange personnage est sculpté dans la pierre dans une position à moitié couchée et reposant sur les coudes, de telle sorte qu'il soutient sur le ventre un plateau destiné à recevoir les offrandes faites au dieu (les cœurs des victimes sacrifiées). Tout près du temple des guerriers se dresse le temple des mille colonnes, chacune d'elles étant taillée en forme de serpent à plumes.

Le cénote

Une chaussée conduit à 300 m vers le nord, au cénote sacré, de 60 m de diamètre et 20 m de profondeur.
Des dragues effectuées dans le cénote ont permis de mettre au jour de nombreux objets d'or et de jade ainsi qu'un nombre important d’ossements (en particulier de jeunes enfants). Ces découvertes ont donné lieu à de très nombreuses interprétations. Certains y ont vu la barbarie d’un peuple sanguinaire pratiquant les sacrifices humains pour apaiser le dieu de la pluie Chac en période de sécheresse : de jeunes vierges chargées de précieux ornements auraient été précipitées au fond du puits au cours d'une cérémonie solennelle qui se déroulait au lever du jour. D’autres estiment aujourd’hui qu’il s’agissait peut-être d’enfants décédés très jeunes et dont le sacrifice avait pour but de permettre la purification ou la résurrection.

La version des historiens du pays est toute autre, puisque les fouilles n'ont mis au jour qu'une centaine de corps (devinés grâce aux ossements repêchés) ce qui signifie seulement 100 sacrifices pendant toute leur présence. De plus, il s'agissait souvent de prisonniers et assez rarement de volontaires. Les ossements retrouvés sont majoritairement masculins, ce qui met fin au mythe du sacrifice de jeunes vierges.

Il arrivait occasionnellement qu'une victime réussisse à se maintenir à la surface et à survivre jusqu'à midi, auquel cas il était repêché en tant que sauvé des dieux et sa parole était alors écoutée par les prêtres comme prédiction.

Économie

Le site de Chichén Itzá possède un aéroport (code AITA : CZA).

Voir aussi

Шаблон:Commons

Articles connexes

  • Civilisation maya
  • Peuple maya
  • Autres sites mayas

Lien externe

Poste un commentaire
Trucs et astuces
Angie Perez
27 december 2015
Try to get as early as possible to avoid crowds, that can make a big difference in your visit. It can be visited in half an hour. Do not miss the restauran Oxtum on your way out!
Wagner SL
6 june 2016
One of the most interesting and largest Mayan archaeological sites. Better get there early to escape the horde of tourists arriving from Cancun. Hellish heat, but there is some shade. Bring much water
Gordon Mei
15 november 2015
You'll sometimes see guys dressed as Mayan warriors near the entrance of the site. After the pyramid and main landmarks, check out the stone observatory in the back, about a 10m walk from the pyramid.
Maurice
5 july 2017
Apart from all the souvenir vendors and the fact you cant approach any of the monuments, it is a beautiful place. But really come early, because from 11am the whole site is packed with tourists.
Adonay Mendoza
11 september 2016
Place was awesome, so full of good energy! I recommend to people go get their own water before going there cause drinks are expensive inside
Corryn Vitek
5 october 2014
Bring a sun hat, water bottle, and a few small bills for souvenirs. I really enjoyed the third party tour I was on. We gained so much knowledge and had a better feel for the culture.

Hôtels à proximité

Voir tous les hôtels Voir tout
Hacienda Chichen Resort and Yaxkin Spa

à partir $110

Mayaland Hotel & Bungalows

à partir $88

The Lodge at Chichen Itza

à partir $137

Hotel Okaan

à partir $80

Villas Arqueologicas Chichen Itza

à partir $45

Hotel Dolores Alba Chichen

à partir $26

Sites recommandés à proximité

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Cancuen

Cancuen, qui signifie en maya ancien « place du serpent », e

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Pyramide de Kukulcán

La pyramide de Kukulcán, également appelée El Castillo, est un mo

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Sacred Cenote

The Sacred Cenote (Spanish: cenote sagrado, 'sacred well';

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
El Caracol, Chichen Itza

El Caracol, also referred to as the Observatory or more formally by

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Ik Kil

Ik Kil est un cénote situé près de Pisté (es), localité du Muni

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Ek' Balam

Ek' Balam est un site archéologique maya situé au Yucatán au Me

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Hacienda Chenché de las Torres

Hacienda Chenché de las Torres is located in the Temax Municipality

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Ake (site archéologique maya)

Ake (ou Aké en Espagnol) est un site archéologique maya situé dans la

Attractions touristiques similaires

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Palenque

Palenque est une cité maya qui se situe dans l’état mexicain du Chi

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Uxmal

Uxmal est une antique cité maya de la période classique. Uxmal est s

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Calakmul

Calakmul est le nom d'une municipalité et d'un site archéologique s

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Pyramide de Kukulcán

La pyramide de Kukulcán, également appelée El Castillo, est un mo

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Tulum

Tulum (ou Tuluum) est un site archéologique d’une ancienne cité may

Voir tous les lieux similaires