Place forte à Suwon

Forteresse de Hwaseong

222 personnes ont été ici
7.6/10

La forteresse de Hwaseong (« forteresse brillante »), est située à Suwon en Corée du Sud (à 30 km de Séoul). Construite entre 1794 et 1796 sous les ordres du roi Jeongjo pour honorer et abriter les restes de son père, le prince Sado, contraint de se suicider par le roi Yeongjo, qui le fit mettre dans un coffre plein de riz.

Forteresse de Hwaseong 1
Patrimoine mondial

La porte Hwaseomun

Latitude
Longitude
37° 16′ 20″ Nord
       127° 00′ 30″ Est
/ 37.27222, 127.00833
Pays  Corée du Sud
Type Culturel
Critères (ii)(iii)
No  identification (ID) 817
Région 2 Asie/Océanie
Année d’inscription 1997 (21e session)

Descriptif officiel (UNESCO)
Classification UNESCO

La forteresse de Hwaseong (« forteresse brillante »), est située à Suwon en Corée du Sud (à 30 km de Séoul). Construite entre 1794 et 1796 sous les ordres du roi Jeongjo pour honorer et abriter les restes de son père, le prince Sado, contraint de se suicider par le roi Yeongjo, qui le fit mettre dans un coffre plein de riz.

La forteresse est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997.

Architecture

L'architecture de la forteresse mélange les styles traditionnels orientaux et occidentaux, en en faisant ainsi un ensemble très différent des autres édifices coréens.

Quatre portes

La forteresse a quatre portes : « Hwaseomun » (porte de l'ouest), « Janganmun » (porte du nord), « Paldalmun » (porte du sud), et « Changnyongmun » (porte de l'est). Les portes « Janganmun » et « Paldalmun » sont les plus grandes et ressemblent à la porte « Namdaemun » de Séoul dans la construction du toit et le travail sur les pierres et le bois. « Paldalmun » a été incendiée et détruite pendant la Guerre de Corée et reconstruite en 1975. « Janganmun » survit à la destruction et appartient à la construction originale.

Les portes nord et sud sont surmontées de pavillons de deux étages, tandis que celles de l'ouest et de l'est ont un seul étage. L'aspect grandiose de la porte du nord reflète le désir du roi Jeongjo de déménager la capitale à Suwon.

Les quatre portes sont encerclées de petites forteresses qui abritaient les gardes protégeant les portes.

Mur

Le mur est long de 5,74 km et haut de 4 à 6 mètres, encerclant à ses origines une surface d'environ 1,3 km². Aux endroits où le terrain était plat, le mur était plus haut qu'aux endroits plus élevés, une incoporation du terrain dans les défenses qui était rare en Chine et au Japon. Les parapets sont faits de pierre et de brique, comme la plus grande part de la forteresse, et sont hauts de 1,2 m.

Quoique la section sud n'ait pas été restaurée, le reste du mur peut être parcouru à pied.

Constructions le long du mur

A l'origine il y avait 48 constructions tout le long du mur de la forteresse, mais sept d'entre elles ont été perdues, par des inondations, les guerres ou l'usure. La forteresse a une vanne, quatre portes secrètes, quatre plateformes pour les gardes, deux tours d'observation, deux postes de commandement, deux plateformes pour les archers, cinq bastions pour les armes à feu, cinq tours pour les sentinelles, quatre tours d'angle, une tour-phare, et neuf bastions.

Il y avait quatre tours de guet, mais il n'en reste que deux, de trois étages chacune, avec des pavillons en bois au-dessus et des fentes pour les armes à feu et les sentinelles. La tour-phare avait cinq cheminées pour faire des signaux avec du feu ou de la fumée ; une seule cheminée allumée signifait « paix », deux cheminées « l'ennemie a été vu », trois « l'ennemi approche », quatre « l'ennemi est dans la ville », et cinq « la bataille a commencé ».

Histoire

La forteresse Hwaseong est construite en deux ans et demi, de 1794 à 1796. Son architecte est Jeong Yak-yong, qui deviendra plus tard un dirigeant célèbre du mouvement Silhak. « Silhak » veut dire « apprentissage pratique » ; il encourageait l'usage de la science et de l'industrie. Jeong incorporait des éléments de l'architecture des forteresses coréennes, chinoises et japonaises dans ses croquis, ainsi qu'une connaissance des sciences. L'adoption des briques comme matière de construction et l'usage de poulies et de grues sont dus à l'influence de Silhak.

La forteresse est aussi une réponse à l'écroulement du front coréen pendant la Guerre Imjin (l'invasion de la Corée par les Japonais). À l'époque le modèle à suivre pour une forteresse coréenne était de construite un simple mur pour la ville et une forteresse séparée pour y évacuer les habitants en cas de guerre, mais cette forteresse fut construite pour inclure des éléments d'un mur, d'une forteresse défensive, et d'un centre-ville. Les quatre portes furent utilisées comme portes de ville. Les plateformes pour les archers construites sur les remparts, avec des parapets crénelés et d'autres remparts, étaient tous des éléments de la forteresse, tandis que le mur contenait aussi des portes secrètes pour les actions offensives.

La forteresse prit 700 000 heures à construire et coûta 870 000 nyang, ainsi que 1 500 sacs de riz en guise de paiement aux manœuvres. Par le passé, les grandes constructions du gouvernement étaient faites par corvée seigneuriale, mais l'influence du Silhak en fit du travail rémunéré.

Le roi Jeongjo fit construire la forteresse pour préparer le déménagement de la capitale de Séoul à Suwon. Suwon est stratégiquement bien située pour relier Séoul à la mer Jaune et la Chine. Voulant partir de la cour et s'éloigner de ses querelles internes, il croyait que Suwon avait le potentiel pour devenir une capitale grande et prospère. Afin d'en encourager le développement, il ordonna aux gens d'y déménager et les exonéra de payer les impôts. Il ordonna aussi des travaux publics, dont la construction d'écoles.

Un document, « Hwaseong Seong-yeokuigwe » (« Registre de la construction de la forteresse Hwaseong ») fut publié en 1800, peu après la mort du roi Jeongjo. Formé de dix volumes, il a constitué une source indispensable pour les efforts de reconstruction en 1970, après les ravages de la Guerre de Corée. Les volumes sont divisés par sujet. Le premier traite de la planification de la construction, dont les premiers croquis et la liste des superviseurs chargés de chaque partie de la construction. Les six volumes suivants détaillent la construction elle-même, dont les ordres du roi et le paiement de la manœuvre. Les trois derniers volumes sont des suppléments relatifs à la construction d'un palais situé à proximité. La manœuvre était divisée par spécialité, comme les superviseurs, les équarrisseurs, et la manœuvre simple. Les données répertoriées recensent aussi le matériel utilisé.

Le 1er mai 2006 un pyromane attaque Hwaseong, endommageant la tour Sojangdae. Il aurait déclenché l'incendie en mettant le feu à ses vêtements et ses sous-vêtements avec un briquet. L'incendie coûta environ mille millions de ₩ (environ un million de dollars), détruisant l'étage supérieur de la tour. Le même bâtiment avait été détruit par un autre incendie en 1996, mais a été rénové depuis.

Annexes

Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur la forteresse de Hwaseong.

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hwaseong Fortress » (voir ).

Liens externes

Poste un commentaire
Conseils et astuces
Michelin Travel & Lifestyle
Expect to spend at least an hour walking the 5km of walls and taking in the views. There’s also a history museum on site. – Green Guide Editor
Pino Bonetti
13 october 2012
Beautiful fortress, alas ugly buildings are both side of the walls.
Emplacement
Carte
Adresse

Itinéraire
Heures d'ouverture
Fri 9:00 AM–6:00 PM
Sat 9:00 AM–9:00 PM
Sun 9:00 AM–8:00 PM
Mon-Tue 11:00 AM–7:00 PM
Wed 11:00 AM–6:00 PM
Références

Hwaseong Fortress (수원 화성) on Foursquare

Forteresse de Hwaseong on Facebook

Hôtels à proximité

Voir tous les hôtels Voir tout
Real korean life 'Suwon hwaseong palace' Best room

à partir $0

New Suwon Hotel

à partir $44

Hotel Dono

à partir $68

Suwon Your Excellent Choice House

à partir $159

White Hotel

à partir $40

Hwaseong Guest House

à partir $17

Sites recommandés à proximité

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Yungneung and Geolleung
Corée (République de)

Yungneung and Geolleung est une attraction touristique dans

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Everland Resort
Corée (République de)

Everland Resort est un complexe de loisirs situé à Yongin, près de Sé

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Kyujanggak
Corée (République de)

Kyujanggak est une attraction touristique dans Chaha-dong, Corée

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Namhansanseong
Corée (République de)

Namhansanseong est un ancien fort devenu parc dans la province de

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Seonjeongneung
Corée (République de)

Seonjeongneung est une attraction touristique dans 삼성2동, Corée (Répub

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
COEX Mall
Corée (République de)

COEX Mall est une attraction touristique dans Séoul, Corée (

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Bongeunsa
Corée (République de)

Bongeunsa (봉은사, 奉恩寺) est un temple bouddhiste situé à Samseong-dong

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Lotte World
Corée (République de)

Lotte World est un complexe de loisirs situé à Séoul, en Corée du Sud.

Attractions touristiques similaires

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Château de Rocca Calascio
Italie

Le château de Rocca Calascio est une forteresse située à Calascio, da

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Centre historique de Sighișoara
Roumanie

Le centre historique de Sighișoara (Citadelle de Sighișoara) est le v

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Château maure
Gibraltar

Le château maure désigne les fortifications médiévales de Gib

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Eredo de Sungbo
Nigeria

L'Eredo de Sungbo est un système de murs défensifs et de fossés si

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Bastion des pêcheurs
Hongrie

Le Bastion des pêcheurs (hongrois : Halászbástya, Bastion des pê

Voir tous les lieux similaires