Mosquée de l'imam Hussein

La mosquée de l'imam Hussein ou mausolée d'Hussein (en arabe : مقام الامام الحسين) est une mosquée située à Kerbala, en Irak. Abritant le tombeau de Al-Hussein ibn Ali, petit-fils du prophète Mahomet, mort au cours de la bataille de Kerbala (680), elle est un des lieux les plus sacrés de l'islam chiite. Elle est visitée par des millions de pèlerins chaque année, notamment au cours des commémorations de l'achoura.

Selon Ja'far al-Sadiq, sixième imam chiite et important théologien du VIIIe siècle, le mausolée d'Hussein est, en termes d'importance, le quatrième des cinq principaux lieux saints de l'islam, derrière les villes saintes de La Mecque et de Médine, le mausolée d'Ali à Najaf et devant le mausolée de Fatima à Qom.

Une première mosquée est bâtie à cet endroit en 684, mais est détruite à de nombreuses reprises au cours de l'histoire (763, 787, 850, 886, 1016). Le sanctuaire actuel, qui reprend une partie du vocabulaire architectural perse, date du XIe siècle, mais a été considérablement modifié au cours des siècles qui ont suivi. Il est remarquable par ses minarets et son dôme monumental, couverts d'or, et par son mur d'enceinte couvert de faïences turquoises, rythmé par une série d'iwans.

Historique

La mosquée est bâtie sur le tombeau de Al-Hussein ibn Ali, troisième imam des chiites duodécimains, assassiné en 680 par les Omeyyades du calife Yazid Ier au cours de la bataille de Kerbala. Petit-fils du prophète Mahomet, fils d'Ali, il est une des figures centrales du chiisme. Pour les fidèles de cette doctrine et également pour les sunnites, il est un « martyr » (chahid) mais prend une dimension de « sauveur » que ne lui reconnaissent par les sunnites. Chaque année, le 10 du mois de Muharram (mois du calendrier musulman), pèlerinages et processions commémorent la « passion » d'Hussein. La mosquée abrite également les tombeaux des fils d'Hussein, Ali al-Akbar et Ali al-Asghar, et de Musa al-Kadhim, septième imam du chiisme duodécimain.

Une première mosquée est édifiée en 684 par Mukhtar ibn Abou Ubayd at-Thaqafi. Le site devient un lieu de pèlerinage fréquenté, malgré les interdictions et les tentatives d'intimidation des califes omeyyades et abbassides. Les Marwanides, notamment, s'emploient de leur mieux à essayer « d'extirper l'hérésie » chiite, en employant au besoin la manière forte. Détruite à plusieurs reprises, la mosquée est chaque fois reconstruite. Il faut attendre l'arrivée au pouvoir de la dynastie bouyide, chiite, pour que les persécutions cessent. Par la suite, les autorités sunnites « tolèreront » plus ou moins bien les pèlerinages.

En 1016, le bâtiment est victime d'un grave incendie. Le vizir Hasan ibn Fadl ordonne sa reconstruction peu de temps après. Cet édifice, qui est celui qui existe toujours, est agrandi et embelli à de nombreuses reprises, notamment sous An-Nasir (1223) et Uways ibn Hasan Jalayiri (1365). Les minarets sont couverts d'or quelques années plus tard, sous Ahmad ibn Uways (1384).

Un nouveau sarcophage est réalisé à la demande du shah séfévide Ismaïl Ier en 1514. Il est restauré et embelli par Abbas Ier le Grand (1622), puis par Nâdir Shâh (1742). En 1796, Agha Mohammad Shah finance la mise en place de feuilles d'or sur le dôme.

En 1801 ou 1802, le mausolée est endommagé par un raid de tribus bédouines sunnites, mené par le chef wahhabite Abdelaziz ben Mohammed ben Saoud. Fath Ali Shah Qajar finance la restauration de l'édifice.

Le mausolée est de nouveau endommagé en 1991, au cours d'un soulèvement de populations chiites contre le régime du président Saddam Hussein. Trois ans de travaux sont nécessaires pour remettre le sanctuaire en état.

Le sanctuaire est pris pour cible à de nombreuses reprises après l'invasion de l'Irak (2003), dans un contexte de tensions entre communautés sunnites et chiites. Le 2 mars 2004, un premier attentat suicide, perpétré en pleine célébration de l'achoura, cause la mort de 85 personnes. Le 15 décembre de la même année, une bombe est placée près d'une porte du mausolée, tuant 7 personnes et en blessant grièvement 31 autres. Le 5 janvier 2006, un nouvel attentat vise les fidèles chiites, causant la mort de 60 personnes à proximité du mausolée. Le 14 avril 2007, un nouvel acte terroriste cause la mort de 36 personnes. Le 17 mars 2008, une femme se fait exploser à proximité du sanctuaire, tuant 43 personnes. Des attentats sont de nouveau perpétrés le 11 septembre 2008, le 12 février 2009 et au mois de février 2010 (Ier, 3 et 5 février).

Articles connexes

  • Hussein
  • Bataille de Kerbala
  • Procession de Arba'ïn
  • Tasu'a

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé .
Classé dans les catégories suivantes:
Poste un commentaire
Trucs et astuces
kazem shahsavari
21 november 2017
It was a religious festival like thing going, called (arbaeen) , you probably must see the crowd, almoste everything is free food, residents, people give their houses to travelwrs for free
Alireza
9 avril 2017
Don't try to get past officials frisking you carrying a phone as even if you succeed there is a high risk of being caught while taking a photo inside and their reaction would be harsh.
Nadeem Makarem
2 december 2015
The time is frozen at shrine IMAM HUSSAIN
oıƃƃɐq
24 december 2013
أنا أهلُ بيتُ النبوة,ومعدنُ الرسالة,ومُختلفُ الملائكة,بِنا فتحَ الله وبِنا يَختُم,ويزيد شارب الخمور,وقاتل النفس ,ومثلي لا يبايعُ مثلهُ ولكن نُصبِحْ وتُصبحِون ونَنظُر وتَنظِرون أيّنا أحقُ بالخلافة
Eng.Jaafar Yadikar
17 october 2013
ي مهما شربتم عذب ماء فاذكروني... أوسمعتم بغريب او شهيد فاندبونيفأنا السبط الذي من غير جرم قتلوني... و بجرد الخيل بعد القتل عمدا سحقوني .... نسألكم الدعاء اخوكم جعفر ياديكار
Mohammed Marhoon♉️
17 december 2013
السلام عليك يوم ولدت ويوم استشهدت مظلوما ويوم تبعث ياقرة عيني ياحسين السلام على الحسين وعلى علي بن الحسين وعلى أولاد الحسين وعلى أصحاب الحسين
9.5/10
5 257 personnes ont été ici
Carte
0.2km from Al-Shuhada .St, Kerbala, Irak Itinéraire
Tue 3:00 PM–5:00 PM
Wed 24 Hours
Thu 1:00 PM–3:00 AM
Fri 11:00 AM–1:00 AM
Sat 6:00 PM–1:00 AM
Sun 4:00 PM–5:00 PM

Imam Husayn Holy Shrine sur Foursquare

Mosquée de l'imam Hussein sur Facebook

Hôtels à proximité

Voir tous les hôtels Voir tout
Wabel tubal

à partir $67

Sigma House Al Jawhara

à partir $80

Sigma House - Al Dahiya

à partir $53

Bahget Eljouf Hotel

à partir $53

Raoum Inn Arar

à partir $48

Marina arar

à partir $42

Sites recommandés à proximité

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Jardins suspendus de Babylone

Les jardins suspendus de Babylone (ou jardins suspendus de

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Porte d'Ishtar

La porte d'Ishtar est une des huit portes de la cité intérieure de B

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Etemenanki

Etemenanki (« la maison-fondement du ciel et de la

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Borsippa

Borsippa, ou Barzipa, est une ville antique de Mésopotamie. Elle

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Al-Ukhaidir Fortress

The Fortress of Al-Ukhaidir or Abbasid palace of Ukhaider is located

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Taq-e Kisra

Le taq-e Kisra (littéralement : iwan de Chosroès ; en p

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Mosquée de l'imam Ali

La mosquée de l'imam Ali ou mausolée d'Ali (en arabe : حرم الإم

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Grande mosquée de Koufa

La Grande mosquée de Koufa (مسجد الكوفة المعظم en arabe) ou mosqué

Attractions touristiques similaires

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Mosquée de l'imam Ali

La mosquée de l'imam Ali ou mausolée d'Ali (en arabe : حرم الإم

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Data Durbar Complex

Data Darbar (or Durbar), located in the city of Lahore, Pakistan is

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Zaynab bint Ali

Zaynab bint Ali (en arabe : زينب بنت علي) était la fille du p

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Grande mosquée de Koufa

La Grande mosquée de Koufa (مسجد الكوفة المعظم en arabe) ou mosqué

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Mosquée d'Or

La Mosquée d'Or de Sāmarrā, en Irak, est un lieu saint du chiisme. Le

Voir tous les lieux similaires