Musée de l'Acropole d'Athènes

Le musée de l'Acropole d'Athènes est un des principaux musées archéologiques d'Athènes en Grèce. Il dépend du ministère grec de la Culture (premier Éphorat des antiquités préhistoriques et classiques). Il est dirigé (2009) par Dimitrios Pandermalis.

Le musée abrite les objets provenant des monuments et des fouilles sur l'Acropole : bas-reliefs, statues et céramiques allant de la préhistoire à l'antiquité tardive. Les collections, sont organisées en cinq thèmes : les pentes de l'Acropole, l'Acropole archaïque, le Parthénon, les autres monuments de l'Acropole classique et les « autres collections ».

Bâtiments

Ancien musée sur l'Acropole

Lorsque les forces ottomanes évacuèrent définitivement Athènes et sa forteresse, l'acropole, en 1833, le gouvernement grec envisagea la construction d'un musée de l'Acropole sur l'Acropole même. En 1863, il fut décidé de l'installer au sud-est du rocher sacré. La première pierre fut posée le 30 décembre 1865. Le bâtiment fut construit entre 1865 et 1874 par l'architecte Panages Kalkos.

À la suite des fouilles intenses sur l'Acropole par le professeur Kavvadias à la fin du XIXe siècle, il s'avéra que le bâtiment, avec ses 800 m2 était insuffisant. Mais, il fallut attendre après la Seconde Guerre mondiale pour la destruction du bâtiment et une reconstruction pour une réouverture par tranches entre 1956 et 1961,, avec des collections réorganisées par l'archéologue I.Meliadès.

Dès les années 1970, le musée sur l'Acropole montra ses limites. Le premier Ministre de l'époque, Konstantínos Karamanlís décida la construction d'un nouveau bâtiment à l'emplacement qui est le sien maintenant, dans le quartier de Makriyianni, au sud de l'Acropole dont il est séparé de 280 m,.

Nouveau musée

La construction du nouveau musée fut décidée dès septembre 1976. Un premier concours d'architecture fut lancé entre 1976 et 1979, sans succès. En 1989, Mélina Mercouri relança le projet, dans le cadre de sa campagne pour le retour des marbres du Parthénon en Grèce. La construction fut annulée lorsqu'un complexe urbain allant de la période archaïque aux débuts de l'Athènes chrétienne fut découvert sur le site du futur musée.

En 2000, l'Organisme pour la construction du nouveau musée de l'Acropole relança un appel d'offres dans le cadre de l'Union européenne. La construction du nouveau bâtiment fut confiée aux architectes suisse Bernard Tschumi et grec Michael Photiadis. Elle a commencé en septembre 2003, a coûté 130 millions d'Euros et a utilisé 16 000 m² de marbre et 4 390 m² de plaques de verre pour fournir le plus possible de lumière naturelle. Le musée qui devait ouvrir en 2007, devrait finalement être inauguré le 20 juin 2009. Il a une surface de 25 000 m², dont 14 000 m² d'exposition, soit dix fois plus que l'ancien musée. Il peut ainsi exposer de nombreux objets qui jusque là étaient stockés dans des réserves. Il est aussi entouré de 7 000 m² d'espaces verts. Construit sur pilotis, le musée préserve et intègre un site archéologique récemment mis au jour. La répartition des piliers est dictée en fonction de l'emplacement des vestiges. L'objectif pour le ministre de la Culture Antónis Samarás est d'accueillir 10 000 visiteurs par jour et deux millions par an,.

Le bâtiment, de sa construction à sa muséographie, a suscité la polémique. Le journal Kathimerini a tenu une longue consultation on-line. Les posts des internautes ont été très critiques principalement contre la taille du bâtiment, son architecture ultra-moderne dans un quartier néoclassique dont une partie a dû être rasée, le fait que le projet ait été confié à un architecte non-grec ou le fait que l'architecture vole parfois la vedette aux objets exposés comme dans la salle des sculptures archaïques. Une des principales controverses est la destruction programmée de deux immeubles art déco et néoclassique situés dans la ligne de vue entre le restaurant du musée et l'Acropole. Ils ont été déclassés par le ministère de la culture avant que la décision ne soit portée devant l'Áreios Págos, la Cour suprême qui n'a pas encore rendu sa décision. Bernard Tschumi a affirmé que son projet ne prévoyait pas la destruction des immeubles adjacents.

Fiche technique
  • Maitre d'oeuvre :
    • Architectes
      • Bernard Tschumi Architects New York and Paris
      • Michael Photiadis & Associate Architects Athènes
    • BET :
      • ADK et Arup New York (structure)
      • MMB Study Group SA et Arup New York (CVC, fluides)
      • Michanniki Geostatiki et Arup New York (ingénierie)
      • HDA (éléments verriers)
      • Arup Londres (éclairage)
  • Principales entreprises:
    • Aktor SA
    • Eckelt
  • Surface : 21 000 m2
  • Montant des travaux : 80 millions d'€uros HT
  • Inauguration : juin 2009

La question du retour des « marbres d'Elgin »

L'un des objectifs de Mélina Mercouri était d'obtenir le retour des marbres du Parthénon – les « marbres d'Elgin » – actuellement au British Museum de Londres depuis que Lord Elgin les a enlevés du monument au tout début du XIXe siècle et pour lesquels une salle a été prévue dans le nouveau musée. L'Association internationale pour la réunification des sculptures du Parthénon a écrit au musée britannique pour demander le retour des marbres, maintenant que la Grèce dispose d'un lieu adapté pour les accueillir. Ce dernier, par la voix de son porte-parole Hannah Boulton, a précisé que le lieu d'exposition n'avait jamais été un problème, mais que les marbres faisaient partie intégrante de sa collection. Cependant, le British Museum ne serait pas opposé à l'idée de les prêter au musée d'Athènes, pour une période limitée dans le temps. En échange, la Grèce reconnaîtrait définitivement qu'ils appartiennent au Royaume-Uni, ce qu'elle se refuse à faire.

Collections

La forme du musée sur pilotis a permis de conserver et de présenter une partie des ruines antiques qui se trouvent sur le site. Une partie du quartier de la ville des IVe siècle au VIIe siècle est ainsi visible. La montée vers le premier étage présente divers objets venant des sanctuaires qui se trouvaient sur et autour de l'Acropole. Le premier étage en montant est consacré aux périodes mycénienne, géométrique, archaïque et sévère. Le troisième étage est intégralement réservé au Parthénon. Il est organisé en rectangle, sur le modèle du temple. Ainsi, les métopes, frise et frontons sont visibles par le visiteur exactement comme ils étaient à l'origine. Toutes les parties qui se trouvent dans d'autres musées ont été remplacées par des copies. En redescendant, le visiteur traverse l'autre partie du premier étage consacrée à l'Érechthéion et principalement à ses Caryatides, aux frise et parapets du temple d'Athéna Nikè (dont l’Athéna remettant sa sandale) et des objets allant du au Ve siècle après J. C..

Services aux visiteurs

Le musée dispose d'un café au rez-de-chaussée, avec vue sur les ruines archéologiques sous le bâtiment et d'un restaurant au deuxième étage sur une terrasse de 700 m² avec vue sur l'Acropole. Il y a également deux boutiques : au rez-de-chaussée et au deuxième étage. Cette dernière est aussi la librairie du musée. Le deuxième étage est réservé aux services aux visiteurs : en plus du restaurant et de la boutique-librairie, on y trouve un salon VIP et une médiathèque.

Voir aussi

Bibliographie

Ouvrages généraux

  • (en) Robin Barber, Greece. Blue Guide., A & C Black, Londres, 1987. (ISBN 0393303721)
  • (fr) Maria S. Brouskari, Musée de l'Acropole : catalogue descriptif (traduit par Vanna Hadjimichali), Édition de la Banque Commerciale de Grèce, Athènes, 1974, 200 p., 248 p. de pl.
  • (fr) Georges Dontas, L'Acropole et son musée, Clio, Athènes, 1987 (1re éd. 1979), 135 p.
  • (fr) Georges S. Dontas (dir.), Les portraits attiques au musée de l'Acropole, Académie d'Athènes, Athènes, 2004, 117 p. + 82 p. de pl. (ISBN 960-404-043-X)
  • (el) Stamatía Eleutherátou (dir.), To Mouseío kai ē anaskaphḗ : eurḗmata apó ton chṓro anégersēs tou néou Mouseíou tēs Akrópolēs, Ekdosē tou Organismoú Anégersēs Néou Mouseíou Akrópolēs, Athènes, 2006, 167 p. (ISBN 960-89280-0-1) (présentation des trouvailles faites sur le site du nouveau musée)
  • (fr) Hélène Frantzi, L'Acropole et le musée, Ed. Thera, C. Voutsas, Athènes, 1977, 30 p. + 69 p. de pl.
  • (fr) Grèce continentale. Guide bleu., Hachette, Paris, 2006. (ISBN 201243892x)
  • (de) Otto Walter, Beschreibung der Reliefs im kleinen Akropolismuseum in Athen, E. Hölzel, Vienne (Autriche), 1923, 249 p.

Articles

  • (en) Dossier spécial « New Acropolis Museum », Athens Plus, supplément à Kathimerini et International Herald Tribune, 19 juin 2009, p. 4 à 9. Télécharger en pdf
  • (fr) Frédéric Edelmann, « Le Musée de l'Acropole, bouleversant et maudit. À Athènes, le bâtiment conçu par Bernard Tschumi doit ouvrir le 20 juin. Sans les frises détenues par Londres », Le Monde, 20 juin 2009, p. 25.

Liens internes

Autres projets

  •   sur

Liens externes

Classé dans les catégories suivantes:
Poste un commentaire
Trucs et astuces
Gustavo Borges
9 june 2014
British Museum should give the rest back. Some claim they are best kept there in London. Come on! This Museum is a symbol of greeks' capability of taking care of their own history. This is beautiful!
Demetrios Georgalas
8 february 2015
one of the best places on planet Earth... the best collection of artifacts in the world (some missing :( ) the best view Acropolis of Athens and Parthenon, under the Athenian blue sky, 11 out of 10
Jenny S
1 september 2016
Entry: 5 euros. Bag check: free. Indoor/outdoor seating in restaurant. I liked the films in the museum, that helped me learn more without hiring a guide. I spent about 2 hours here.
Shirin Jafari
30 december 2017
I cannot appreciate this museum enough! One of the most modern and polished museums I’ve ever been to! The art collection is just mesmerizing. Definitely a must see after going to the Acropolis!
Emily Andino
16 août 2016
Absolutely incredible museum. Definitely come here before hiking to the top of the Acropolis--it will enrich your experience! Have lunch at the second floor café. The view of the Acropolis is awesome!
Murat
19 avril 2016
Nice location, quite central, easy to access on foot. It may take easily 2hrs, to walk around the exibits and read about them. Better to come to museum before climbing up the Acropolis. Cafe available
7.8/10
Egor Kunovsky, Adilson et 35 861 plus de gens ont été ici

Hôtels à proximité

Voir tous les hôtels Voir tout
Grecotel Pallas Athena

à partir $180

Athens Tiare Hotel

à partir $171

Alassia Hotel

à partir $58

Claridge Hotel

à partir $44

Elikon

à partir $35

Ares Athens Hotel

à partir $62

Sites recommandés à proximité

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Théâtre de Dionysos

Le théâtre de Dionysos est le plus important des théâtres de la Grè

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Monument de Lysicrate

Le Monument chorégique de Lysicrate a été élevé à Athènes, près d

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Porte d'Hadrien

La Porte d'Hadrien (ou aussi : Arc d'Hadrien) est un monument

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Parthénon

Le Parthénon — en grec ancien Шаблон:Grec ancien Parthenṓn, littéralem

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Acropole d'Athènes

L'Acropole d'Athènes (en grec ἀκρόπολις τῶν Ἀθηνῶν) est un

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Olympiéion (Athènes)

L’Olympiéion (grec ancien : Ὀλυμπιεῖον), ou temple de Zeus olympi

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Odéon d'Hérode Atticus

L’odéon d’Hérode Atticus, ou théâtre d’Hérode Atticus, a été constr

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Érechthéion

L’Érechthéion (en grec ancien Шаблон:Grec ancien Erékhthei

Attractions touristiques similaires

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Art Institute of Chicago

L’Art Institute of Chicago abrite l'une des plus importantes c

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Rahmi M. Koç Museum

The Rahmi M. Koç Museum is a private industrial museum in Istanbul,

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Grand Palais (Paris)

Le Grand Palais, monument parisien, est situé en bordure des

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Musée des Beaux-Arts de Boston

Le Museum of Fine Arts de Boston, dans le Massachusetts, est l'un des

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
National Museum of the United States Air Force

Le National Museum of the United States Air Force (musée national de

Voir tous les lieux similaires