Observatoire astronomique à Nice

Observatoire de Nice

8.0/10

L'Observatoire de Nice est un observatoire astronomique situé à Nice, au sommet du mont Gros, à 370 mètres d'altitude et au cœur d'une forêt de trente-cinq hectares. Le coût de sa construction fut entièrement pris en charge par le banquier et philanthrope Raphaël-Louis Bischoffsheim. L'architecte Charles Garnier conçut les 15 bâtiments d'origine. Il réalisa la base de la grande coupole, l'ingénieur Gustave Eiffel réalisa la coupole abritant la lunette principale. L'Observatoire est actuellement dirigé par Farrokh Vakili.

Histoire

Les premières études pour la construction de l'observatoire commencèrent en 1878. Le banquier Raphaël Bischoffsheim, passionné de sciences et d'astronomie, avait acheté le sommet du Mont-Gros pour y installer un observatoire. Il fit appel à son ami Charles Garnier pour mener à bien le projet architectural, et celui-ci, se souvenant de sa formation de botaniste, aménagea un magnifique environnement paysager. Le site comprend 18 pavillons dont 13 portent la signature de Charles Garnier ; parmi ces bâtiments, on compte le grand équatorial, le petit équatorial abritant un instrument équatorial de 50 cm de diamètre qui a permis à l'astronome Auguste Charlois de découvrir cent-quarante petites planètes, l'équatorial coudé, la grande méridienne avec ses deux toits à pente mobile et à ouverture zénithale, et le pavillon central abritant une bibliothèque et les bureaux des chercheurs ; l'ensemble de ces bâtiments est implanté au milieu des sentiers botaniques du jardin et d'une oliveraie de deux cent cinquante arbres achetés par Charles Garnier.

En 1986, l'observatoire de Nice a fusionné avec le Centre de recherches en géodynamique et astrométrie (CERGA) pour former l'observatoire des Alpes-Maritimes, devenu en 1988 l'observatoire de la Côte d'Azur.

Le 6 juillet 1992 il est partiellement classé au titre de Monument historique (France), et le 24 octobre 1994, les bâtiments le sont en totalité, y compris les différentes lunettes. L'observatoire obtient par là même le label « Patrimoine XXe siècle » le 1er mars 2001.

Directeurs et personnalités

L'Observatoire est dirigé par :

  • Henri Perrotin de 1881 à 1904 (à sa mort)
  • Léon Bassot de 1904 à 1917
  • Gaston Fayet de 1917 à 1962 (démission)
  • Philippe Delache de 1989 à 1994
  • José Pacheco de 1994 à 1999
  • Jacques Colin de 1999 à 2009
  • Farrokh Vakili de 2009 à ce jour

Sont également associées à son nom les personnalités suivantes :

  • Auguste Charlois
  • Jean-Louis Heudier
  • Joanny-Philippe Lagrula
  • Marguerite Laugier
  • Guy Reiss
  • Alexandre Schaumasse
  • Jean-Paul Zahn

Architecture

Le bâtiment du Grand Équatorial avec sa Grande Coupole, réalisé en pierre de taille de La Turbie, est formé d'une base carrée dont les quatre façades, parfaitement symétriques, sont identiques et animées par la présence de quatre colonnes ioniques. La base du bâtiment est une pyramide à plan coupé rappelant la forme d'un mastaba égyptien. Au-dessus de cette base se trouve le mur circulaire qui supporte la coupole.

Celle-ci a un diamètre intérieur de 22,4 mètres et extérieur de 23,90 mètres, et elle pèse près de 100 tonnes. La particularité est qu'elle repose sur un flotteur annulaire (de l'eau additionnée de chlorure de magnésium qui forment une solution incongelable). Charles Garnier modifia le projet pour permettre un système parallèle de rotation de la coupole, grâce à des galets roulant sur des rails. À l'origine le déplacement de la coupole avait lieu grâce à un simple treuil manuel, jusqu'à ce qu'en 1888 un moteur électrique soit installé. Depuis la restauration du bâtiment en 1969, la coupole se déplace sur un chemin de roulement.

Principal instrument

L'instrument principal de l'observatoire de Nice est la lunette astronomique équipant le Grand Équatorial, longue de 18 mètres, avec une lentille de 76 cm de diamètre. Elle fut pour la première fois opérationnelle en 1888 et était, à l'époque, la plus grande lunette du monde. Elle fut détrônée par la lunette de l'observatoire Lick, disposant d'une lentille d'un diamètre de 91 centimètres.

Dans la culture populaire

L'Observatoire de Nice a été utilisé comme décor dans plusieurs films, dont Simon Sez : Sauvetage explosif en 1999 et le film de Woody Allen Magic in the Moonlight qui sort en 2014.

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • M. Fulconis, Raphael Bischoffsheim, l'homme qui a offert à la France le plus grand observatoire du Monde, Éditions Regards du Monde, 2003
  • Jean-Lucien Bonillo, Les Riviera de Charles Garnier et Gustave Eiffel, Le rêve de la raison, Édition Imbernon, 2004 (ISBN )
  • Raymond Michard, Le premier siècle de l'Observatoire de Nice, p. 33-35, Nice-Historique, année 1989, no 181 Texte

Articles connexes

  • Liste des plus grandes lunettes
  • Liste des monuments historiques de Nice
  • Liste d'observatoires astronomiques
  • Liste des édifices labellisés « Patrimoine du XXe siècle » des Alpes-Maritimes

Liens externes

Poste un commentaire
Conseils et astuces
Christian
14 août 2013
comment bien apprécier la tombée de la nuit, être bien placé à 300m de haut , une vue imprenable sur la ville
Christian
14 août 2013
un bon site avec une vue sympathique
Emplacement
Carte
Adresse

96 Boulevard de l'Observatoire, 06300 Nice, France

Itinéraire
Références

Observatoire de Nice on Foursquare

Hôtels à proximité

Voir tous les hôtels Voir tout
Mercure Centre Notre Dame Nice Hotel

à partir $205

Best Western New York Nice

à partir $110

Best Western Alba Hotel

à partir $125

Saint Georges Nice

à partir $81

Hotel du Centre

à partir $115

Hôtel du Petit Louvre

à partir $65

Sites recommandés à proximité

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Observatoire de la Côte d'Azur
France

L’Observatoire de la Côte d’Azur (OCA) est un observatoire astr

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Musée Matisse de Nice
France

Le musée Matisse de Nice est consacré à l'œuvre du peintre fra

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Muséum d'histoire naturelle de Nice
France

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Stade du Ray
France

Le stade du Ray est le stade de football principal de la ville de

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Église Sainte-Jeanne-d'Arc de Nice
France

L'Église Sainte-Jeanne-d'Arc de Nice est une église catholique s

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Nellcôte
France

Nellcôte est une attraction touristique dans Villefranche-sur-Mer,

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Cathédrale Sainte-Réparate de Nice
France

La cathédrale Sainte-Réparate de Nice (sous l'invocation de sainte R

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Villa Leopolda
France

La Villa Leopolda est un célèbre et luxueux palais de V

Attractions touristiques similaires

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Observatoire Griffith
États-Unis

Le Griffith Observatory est un bâtiment de Los Angeles, en

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Observatoire Rozhen
Bulgarie

L'Observatoire Rozhen (en bulgare : Национална астрономи

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Observatoire Lick
États-Unis

L'observatoire Lick est un observatoire astronomique de l'université

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Observatoire royal de Greenwich
Grande Bretagne

L'Observatoire royal de Greenwich (en anglais Royal Observatory,

Ajouter à la liste de souhaits
Je suis ici
Visité
Blackrock Castle
Irlande

Blackrock Castle est une attraction touristique dans Blackrock,

Voir tous les lieux similaires