Pétra

Pétra (de πέτρα petra, « rocher » en grec ancien ; البتراء Al-Butrāʾ en arabe), de son nom sémitique Reqem ou Raqmu (« la Bariolée »), est une ancienne cité troglodytique située dans l'actuelle Jordanie, au cœur d'un bassin bordé par les montagnes qui forment le flanc oriental de l'Arabah (Wadi Araba), grande vallée prolongeant le grand rift vers le nord et qui s'étend de la mer Morte au golfe d'Aqaba.

30°19′43″N 35°26′31″E / 30.32861, 35.44194

 Pour l’article homophone, voir Petra.
<td class="navigation-only" colspan="2" style="border-top: 2px #F9F9F9 solid; font-size: 80%; background:inherit; text-align: right;">modifier </td>
Petra*
Patrimoine mondial de l'UNESCO
, le plus célèbre des monuments de Pétra.]]<div style="clear:both;" />
La Khazneh, le plus célèbre des monuments de Pétra.
Coordonnées 30° 19′ 50″ Nord
       35° 26′ 36″ Est
/ 30.33056, 35.44333
Pays  Jordanie
Région** États arabes
Type Culturel
Critères (i) (iii) (iv)
Numéro d'identification 326
Année d’inscription 1985 (9e session)
* Descriptif officiel UNESCO<div style="clear:both;" />** Classification UNESCO

Pétra (de πέτρα petra, « rocher » en grec ancien ; البتراء Al-Butrāʾ en arabe), de son nom sémitique<ref>Christian Augé et Jean-Marie Dentzer, Pétra, la cité des caravanes, page 114.</ref> Reqem ou Raqmu (« la Bariolée »)<ref>La ville aurait été connue en Chine dès le Шаблон:-s sous le nom de Li-kan (黎靬; pinyin: Líjiān), qui serait une translittération de Reqem - Taylor, Jane Petra and the lost kingdom of the Nabataeans ISBN 978-0674017559</ref>, est une ancienne cité troglodytique située dans l'actuelle Jordanie, au cœur d'un bassin bordé par les montagnes qui forment le flanc oriental de l'Arabah (Wadi Araba), grande vallée prolongeant le grand rift vers le nord et qui s'étend de la mer Morte au golfe d'Aqaba.

Créée dans l'Antiquité vers la fin du par les Édomites, elle est ensuite occupée vers le par les Nabatéens qui la font prospérer grâce à sa position sur la route des caravanes transportant l'encens, les épices et d'autres produits de luxe entre l'Égypte, la Syrie, l'Arabie du Sud et la Méditerranée. Vers le VIIIe siècle, la modification des routes commerciales et les séismes entraînent l'abandon progressif de la ville par ses habitants. Pétra a abrité à son apogée jusqu'à vingt-cinq mille habitants. Tombé dans l'oubli à l'époque moderne, le site est redécouvert par le monde occidental grâce à l'explorateur suisse Jean Louis Burckhardt en 1812.

Les nombreux bâtiments, dont les façades monumentales sont directement taillées dans la roche, en font un ensemble monumental unique qui, depuis le 6 décembre 1985, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La zone autour du site est également, depuis 1993, un parc national archéologique.

Géographie

Articles détaillés : Arabah, Jordanie, Golfe d'Aqaba et Mer Morte.

Pétra est située à mi-chemin entre le golfe d'Aqaba et la mer Morte à une altitude de 800 à 1 396 mètres au-dessus du niveau de la mer, dans un fond de vallée de la région montagneuse d'Édom, à l'est de la vallée de l'Arabah. De nos jours le site de Pétra se trouve à près de 200 km au sud de la capitale jordanienne Amman, soit à environ 3 heures de route<ref name="schultz">Patricia Schultz, Les 1000 lieux qu'il faut avoir vus dans sa vie, Flammarion, 2006, p. 420 et 421.</ref>.

La situation de Pétra, dissimulée entre des rochers aux parois abruptes et dotée d'un approvisionnement sûr en eau en fait un lieu propice au développement d'une cité prospère. L'endroit n'est accessible que par un étroit sentier montagneux par le nord-ouest ou à l'est par un canyon d'environ 1,5 kilomètre de long et jusqu’à 200 mètres de profondeur, le Sîq, l'accès principal, qui, à son endroit le plus resséré, mesure seulement deux mètres de large.

La présence d'eau et la sécurité apportée par le site ont fait de Pétra une halte naturelle au croisement de plusieurs routes caravanières qui reliaient l'Égypte à la Syrie et l'Arabie du Sud à la Méditerranée, chargées principalement de produits de luxe (épices et soie en provenance d'Inde, ivoire en provenance d'Afrique, perles de la Mer Rouge et encens du sud de l'Arabie). La résine de l'« arbre à encens » (Boswellia) était convoitée dans le monde antique tout entier comme une offrande religieuse particulièrement précieuse, mais également comme médicament.

L'activité commerciale engendrée par les caravanes et les taxes perçues produisaient d'importants profits pour les Nabatéens. De ce fait, la ville abrita du au IIIe siècle un important marché.

Plan détaillé de la ville

<div style="clear:both;" />

Poste un commentaire
Trucs et astuces
Tobias Friedrich
30 october 2017
Enter via the back entrance (might need a guide) and see the Monastery first, then walk down, while everyone else has to go up and down, you'll just have to go down, saves loads of time and effort.
Khaled Akbik
17 october 2013
Stunning scenery. People are generally friendly. Prepare yourself for a LOT of walking, sun exposure and horse dung smell. Don't stop at The Treasury, walk on for more beautiful things.
The White House
26 march 2013
President Obama viewed the area near the Treasury during a tour of the ancient city of Petra in Jordan.
fe_lix .
16 november 2018
Amazing place! Must see. But you will walk a LOT! Treasury is quite easy to reach, but if you want to make it all the way to the monastery you’ll have to earn it :)
Lebanon Taxi
13 may 2017
Lebanese passport pay ONE dinar instead of 50 ... the ride downwards the treasury by horse is free , don't let them convince you of the Indiana jones trail .walk alone like I did .
Road Unraveled
4 july 2018
Absolutely incredible! Bring lots of water, sunblock, and a good hat for the walk. Can take up to an hour to get to the treasury but it’s worth the hike!

Hôtels à proximité

Voir tous les hôtels Voir tout
Petra Marriott Hotel

à partir $140

Petra Panorama Hotel

à partir $0

Petra Guest House Hotel

à partir $155

P Quattro Relax Hotel

à partir $310

Oscar Hotel

à partir $60

Petra Diamond Hotel

à partir $32

Sites recommandés à proximité

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Khazneh

La Khazneh (de l'arabe الخزنة Khazne al-Firaun, « trésor du Phar

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Crac de Montréal

Montréal ou Mont Réal était un château des croisés situé dans «

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Makhtesh Ramon

Makhtesh Ramon (de l'hébreu מכתש רמון, littéralement cratère R

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Mount Sodom

Mount Sodom (Arabic: جبل السدوم‎, Jabal(u) 'ssudūm; Hebrew: הר

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Femme de Loth

Dans la Bible, la femme de Loth est une figure présente dans Le Livre

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Mamshit

Mamshit (en hébreu : ממשית) est la ville nabatéenne de Memphi

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Jabal Umm Fruth Bridge

Jabal Umm Fruth Rock Bridge is one of several rock bridges in the Wadi

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Néguev

Le Néguev (de l'hébreu : נֶגֶב ; en arabe : النقب

Attractions touristiques similaires

Voir tout Voir tout
Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Machu Picchu

Le Machu Picchu (du quechua machu, vieille, et picchu, montagne) est

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Grottes de Yungang

Les grottes de Yungang (云冈石窟 yúngāng shíkū), près de Datong dans

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Avebury

Avebury est un site néolithique, situé dans le comté du Wiltshire, da

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Parc national Talampaya

Le Parc national Talampaya (Parque Nacional Talampaya) est une

Ajouter à la liste de souhaits
J'ai été ici
Visité
Taxila

Taxila - Takshashîlâ (तक्षशिला) dans sa forme sanskrite, Takkas

Voir tous les lieux similaires