Siège des Nations unies
Siège des Nations unies — wallyg

40.74940˚, -73.96810˚

8.4
Advisor.Travel
Foursquare
Visiteurs 42 301
Advisor.Travel0
Foursquare1 808
Facebook40 493
Je suis ici Je veux visiter
Heures d'ouverture?
Thu
9:00 AM–7:00 PM
Fri
9:00 AM–6:00 PM
-Sun
None
Mon
9:00 AM–5:00 PM
Tue
9:00 AM–6:00 PM
Adresse
Coordonnées
40.74940, -73.96810
N40°44'57", W73°58'5"

Siège des Nations unies

Le siège des Nations unies est situé à New York, au bord de l’East River, dans le quartier de Turtle Bay à l’est du Midtown (Manhattan). Sa construction principale a commencé en 1947 et s’est achevée en 1952. Il a été inauguré le 9 janvier 1951.

.]] 40°44′58″N 73°58′5″O / 40.74944, -73.96806

Le siège des Nations unies est situé à New York, au bord de l’East River, dans le quartier de Turtle Bay à l’est du Midtown (Manhattan). Sa construction principale a commencé en 1947 et s’est achevée en 1952. Il a été inauguré le 9 janvier 1951.

Rôle

Le complexe abrite cinq des six principaux organes de l'ONU :

  • l'Assemblée générale ;
  • le Secrétariat, chargé du bon fonctionnement de l'ONU ;
  • le Conseil de tutelle, chargé de surveiller les territoires placés sous tutelle ;
  • le Conseil économique et social ;
  • le Conseil de sécurité.

Le dernier organe principal, la Cour internationale de justice, a son siège à la Haye aux Pays-Bas.

Le site de l’ONU bénéficie de l'immunité diplomatique, et est considéré comme étant un territoire international ; les diplomates ne sont donc pas assujettis à la loi américaine. Cependant depuis les années 1990, la ville de New York a engagé des mesures pour que les diplomates (hors de l’enceinte de l’ONU), respectent les règlements en vigueur, notamment pour les problèmes de stationnement payant ou de conduite en état d’ivresse.

Architecture

Le terrain, sur lequel se trouvaient des abattoirs, a été offert par le philanthrope John Davison Rockefeller Junior[1] et la conception est l’œuvre d’une équipe de onze architectes, parmi lesquels Wallace Harrison, Oscar Niemeyer, Anne-Claus Messager et Le Corbusier. Le projet fut accepté en 1947 et les travaux durèrent jusqu'en 1952.

Le complexe comprend trois principaux bâtiments :

  • le Secrétariat (tour de 39 étages abritant l’ensemble des bureaux du Secrétariat des Nations unies) ;
  • le bâtiment de l’Assemblée générale (là où se réunit l'Assemblée générale des Nations unies) ;
  • une bibliothèque, la Dag Hammarskjöld Library, ajoutée en 1961.

L’ensemble est entouré d’un grand jardin au bord de l’East River, décoré par des statues qui ont été offertes par les pays membres. Le long de la première avenue de New York sont alignés les 192 drapeaux des Nations unies, par ordre alphabétique (des noms des pays en anglais) — le premier étant l’Afghanistan et le dernier le Zimbabwe.

Visite

On peut visiter les bâtiments, qui abritent des expositions, notamment sur les actions menées par l’ONU, et également plusieurs œuvres d’art :

  • Le vitrail réalisé par Marc Chagall est don effectué en 1964 à la mémoire de Dag Hammarskjöld, le deuxième secrétaire général de l'ONU, tué avec quinze autres personnes dans un accident d’avion.
  • Une sculpture sur ivoire chinoise représente le train Chengtu-Kunming dans un paysage montagneux. Offerte par la Chine en 1970, cette œuvre a été réalisée par une centaine de personnes et représente deux ans de travail.
  • La mosaïque de Norman Rockwell est un don des États-Unis en 1985 et a été réalisée par des artistes de Venise ; elle reproduit une peinture de Norman Rockwell appelée Golden Rule, une œuvre figurative et très œucuménique, où l’on voit des gens de différentes couleurs, origines et religions, réunis dans une attitude de recueillement.
  • La Cloche japonaise de la paix a été fondue en 1954 à partir de pièces de monnaies rassemblées par des enfants de soixante pays différents. Elle est abritée sous un toit typiquement japonais, construit en cyprès. On la sonne deux fois par an, au premier jour du printemps et le 21 septembre, quand reprennent les travaux de l’Assemblée générale.
  • Un pendule de Foucault a été offert par les Pays-Bas en 1955. Il est animé par un système électromagnétique qui permet de visualiser la rotation de la terre.
  • Non-violence est une sculpture de Carl Fredrik Reuterswärd qui s'élève sur le parvis de l'Assemblée générale.

En 2004, environ 360 000 touristes ont visité le bâtiment (dont 40 % de personnes vivant aux États-Unis). Depuis l'ouverture en 1952, il y aurait eu 37 millions de visites au siège de l'organisation internationale.

Notes et références

  1. François Weil, Histoire de New York, Paris, Fayard, 2005 Шаблон:ISBN, p.270

Voir aussi

Lien externe


Vous pouvez acheter cette photo sur Source .

Conseils et astuces

David MeTamorph Mana
David MeTamorph Mana 24 december 2016
0
THE YOUNG MAN ^^ ( DC )
Jeffrey Zeldman
Jeffrey Zeldman 20 août 2012
10
Designed Oscar Niemeyer and Le Corbusier, 1952. It is the Secretariat, where thousands toil at clerical jobs, and not the General Assembly that visually defines the UN complex.
Marcus Gores
Marcus Gores 17 march 2013
3
Without the flags it just looks like another office building
JIMMY SOMAWIRYA SIMAMORA
JIMMY SOMAWIRYA SIMAMORA 18 february 2014
0
Hello there...I'm just check in here
Eric Daigle
Eric Daigle 14 june 2013
0
O memories!
Envoyer

Vols à New York

Distances

Casablanca5800 km
Ridgefield11 km
Jersey City11 km
Newark18 km
Philadelphie135 km
Baltimore278 km