Théâtre des Champs-Élysées

Le théâtre des Champs-Élysées est situé 15 avenue Montaigne, dans le VIIIe arrondissement de Paris à côté de l'Hôtel Plaza Athénée.

Pour les articles , voir Élysée.
<tr><td colspan="2" style="text-align:center; background:#FFEECC;">Résidence</td></tr><tr><td colspan="2" style="text-align:left;">Orchestre national de France</td></tr>
Théâtre des Champs-Élysées </span>
Type Salle d’opéra et de concerts
Lieu Paris
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 57″ Nord
       2° 18′ 10″ Est
/ 48.86584444, 2.3029
</small>
Architecte(s) Auguste Perret
Inauguration 1913
Capacité 1905
Site web www.theatrechampselysees.fr

48°51′57″N 2°18′10″E / 48.86583, 2.30278 Le théâtre des Champs-Élysées est situé 15 avenue Montaigne, dans le VIIIe arrondissement de Paris à côté de l'Hôtel Plaza Athénée.

Historique

Architecture

C'est un bâtiment construit en 1913 de style mixte art déco et classique abritant trois salles de spectacle et un restaurant au sommet aligné sur les immeubles voisins de trois niveaux.

L'architecte choisi était Henry Van de Velde : ayant fait appel à l'entreprise Perret pour l'ossature en béton, il fut finalement évincé du projet. Auguste Perret transige ici un peu avec ses principes. Il affirmait habituellement que le « béton se suffit à lui même », mais il a intégré ici des bas-reliefs de Bourdelle en marbre blanc en façade.

Les quatre groupes de poteaux intérieurs ont été laissés visibles.

La façade est classée aux monuments historiques. Le Conseil d’État a décidé le 16 décembre 1994 que l'ajout de 1000 m² pour le restaurant devait donner lieu à un permis de construire et pas seulement une déclaration de travaux.

Le bâtiment comporte trois salles de spectacles : une grande salle à l’italienne de 1 905 places, vouée à l'opéra et à la musique ; et la comédie et le studio des Champs-Élysées, consacrés au théâtre.

Le théâtre est la propriété de la Caisse des dépôts et consignations.

Théâtre

En juillet 1926, la Comédie des Champs-Élysées accueille la première projection en France du film allemand Les Aventures du prince Ahmed, de Lotte Reiniger, une œuvre pionnière du cinéma d'animation.

Théâtre des Champs-Élysées musique classique

Théâtre

Par catégories

Personnalités

Acteur - Actrice
Metteur en scène
Décorateur
Dramaturge

Voir aussi

Pièce - Salle
Histoire - Genres
Festivals - Récompenses
Techniques

'

Le théâtre des Champs-Élysées est l'un des hauts lieux de la musique classique à Paris, avec la salle Pleyel, la Cité de la musique, et la salle Gaveau en musique de chambre. L’orchestre national de France y est installé en résidence.

Des orchestres symphoniques tels l'orchestre philharmonique de Vienne, de Münich, de New York, l'orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise, et l'orchestre royal du Concertgebouw fréquentent ou ont fréquenté cette salle.

C'est dans ce théâtre qu'eurent lieu deux créations mondiales qui firent scandales. La première fut la création du Sacre du printemps d'Igor Stravinsky le 29 mai 1913 sous la direction de Pierre Monteux qui suscita un formidable tollé où détracteurs et adjuvants en vinrent aux mains. La deuxième fut la création de la vraie première oeuvre musicale "mixte" (i.e une oeuvre pour instruments de musique et dispositif électroacoustique): Déserts d'Edgard Varèse le 2 décembre 1954 avec Pierre Henry à la bande magnétique et Hermann Scherchen à la baguette. Le choc inspiré par les interpolations provoqua huées, rires et quolibets. Le scandale qui en résulta fut comparable à celui du Sacre 41 ans et demi plus tôt.

Comédie des Champs-Élysées

La salle est inaugurée le 3 avril 1913 avec la création de L'Exilée d'Henry Kistemaeckers.

En 1914, reprise de L'Annonce faite à Marie de Paul Claudel mise en scène par Lugné-Poë, en alternance avec La Gloire ambulancière et Le Poulailler (créé au Théâtre Michel en 1908), deux pièces de Tristan Bernard. Revue de Jean Bastia, En douce, avec Mistinguett.

En 1920, L'Enfantement du mort de Marcel L'Herbier, puis Le Bœuf sur le toit de Jean Cocteau et Darius Milhaud.

Jacques Hébertot est responsable du Théâtre et de la Comédie qui devient la Comédie Montaigne.

Firmin Gémier crée Le Simoun d'Henri-René Lenormand le 21 décembre 1920, Gaston Baty Les Amants puérils de Fernand Crommelynck le 14 mars 1921 et Le Héros et le soldat de George Bernard Shaw.

En 1922, au départ de Firmin Gémier pour la direction du Théâtre de l'Odéon, Jacques Hébertot installe à la Comédie Georges Pitoëff et sa troupe (dont Michel Simon). En 1924, la troupe quitte la Comédie pour le Théâtre du Vieux-Colombier, Louis Jouvet dirige alors la Comédie jusqu'en 1934, année où il part au Théâtre de l'Athénée.

Jean Sarrus lui succède, puis Roger Capgras en 1936. Pendant la seconde guerre mondiale, la Comédie reste un théâtre sous la responsabilité de la Société des Auteurs.

En 1944, Claude Sainval et Roland Piétri dirigent ensemble le théâtre jusqu'en 1948. Claude Sainval reste seul directeur jusqu'en 1977, Guy Descaux le remplace.

En 1992, Jacqueline Cormier prend la tête du théâtre ; le metteur en scène Michel Fagadau lui succède en 1994.

Studio des Champs-Élysées

En 1923, Jacques Hébertot décide de transformer la Galerie Montaigne en une salle de spectacles à vocation de théâtre d'essai.

Il confie à Gaston Baty la direction artistique du 28 mars 1924 au 14 avril 1928.

Après le passage de Camille Corney à la direction du Studio, Gérard Batbedat lui succéde en 1931.

En 1943, Louis Ducreux et Paul Alain dirigent le Studio.

En 1944, Maurice Jacquemont prend la direction du Studio des Champs-Élysées.

De 1960 à 1965, Antoine Bourseiller assure la direction artistique.

Depuis 1966, la direction est assurée par les directeurs de la Comédie des Champs-Élysées : Claude Sainval, Guy Descaux, Jacqueline Cormier, Michel Fagadau.

Mises en scène de Gaston Baty
  • 1924 : Parades de Thomas Gueullette
  • 1924 : Maya de Simon Gantillon
  • 1924 : À l'ombre du mal d'Henri-René Lenormand
  • 1925 : Mademoiselle Julie d'August Strindberg
  • 1925 : Déjeuner d'artistes de Jean Gaument et Camille Cé
  • 1925 : L'Étrange Épouse du professeur Stierbecke d'Albert-Jean
  • 1926 : Le Couvre-feu d'Albert Boussac de Saint-Marc
  • 1926 : L'Homme du destin de George Bernard Shaw
  • 1926 : Le Bourgeois romanesque de Jean Blanchon
  • 1926 : Une visite d'Anne Valray
  • 1926 : Têtes de rechange de Jean-Victor Pellerin
  • 1926 : L'Amour magicien d'Henri-René Lenormand
  • 1927 : Almicar de Philippe Fauré-Frémiet
  • 1927 : La Machine à calculer d'Elmer Rice
  • 1928 : Le Dibbouk de Shalom Anski

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes

Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur Théâtre des Champs-Élysées.

  1. Théâtre des Champs-Élysées
  2. Comédie & Studio des Champs-Élysées
    Classé dans les catégories suivantes:
    Poste un commentaire
    Trucs et astuces
    E A
    24 may 2012
    THE concert spot in Paris ! Arrive 1h before the concert(s) and you may get last minute tickets at VERY cheap prices ! :)
    Christine
    5 december 2019
    Beautiful theater ????????
    Bobo Chuckleworth
    21 march 2016
    One of the grand classical music concert halls of Paris.
    Ophélie L.
    18 september 2013
    A ne pas confondre avec la comédie et le studio des Champs Elysées, à la même adresse mais n'ayant pas le même but. Ici c'est la musique et la danse, uniquement.
    Cyrielle Louise
    30 january 2014
    Le Lac des Cygnes... La grâce et la légèreté... Première partie du rêve :) Très beau théâtre, bonne acoustique, confortable. Mais éviter les côtés !
    jean pierre merlotto
    29 june 2016
    La salle de concerts par excellence pour la musique ???? classique, manque juste la climatisation
    8.9/10
    3 004 personnes ont été ici

    Hôtels à proximité

    Voir tous les hôtels Voir tout
    Magnificent Studio Heart of Paris

    à partir $87

    Melia Paris Notre-Dame

    à partir $678

    Hotel Les Rives de Notre Dame

    à partir $606

    Hotel Le Notre Dame

    à partir $299

    Hotel Henri IV Rive Gauche

    à partir $249

    Hotel Esmeralda

    à partir $99

    Sites recommandés à proximité

    Voir tout Voir tout
    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Crazy Horse Saloon

    Le Crazy Horse Saloon est un célèbre cabaret érotique parisien cr

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Pont de l'Alma

    Le pont de l'Alma est un pont situé à Paris, et enjambe la Seine. S

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Égouts de Paris

    Les égouts de Paris sont l'ensemble des conduits souterrains

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Musée d'art moderne de la Ville de Paris

    Le Musée d'art moderne de la Ville de Paris, situé au 11, avenue du P

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Avenue des Champs-Élysées

    L’avenue des Champs-Élysées (ou simplement les Champs-Élysées, parfo

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Palais de la découverte

    Le Palais de la découverte est un musée et centre culturel s

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Pont des Invalides

    Le pont des Invalides est le plus bas pont situé à Paris et t

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Musée national des Arts asiatiques-Guimet

    Le Musée national des Arts asiatiques-Guimet, auparavant appelé M

    Attractions touristiques similaires

    Voir tout Voir tout
    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Théâtre Amazonas

    Le Théâtre Amazonas (en portugais : Teatro Amazonas) fut i

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Chicago Theatre

    Chicago Theatre

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Theatro Municipal (São Paulo)

    Le Theatro Municipal (Théâtre municipal) de São Paulo, au Brésil, est

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Teatro Degollado

    Teatro Degollado (Degollado Theater) is a neoclassical Mexican theater

    Ajouter à la liste de souhaits
    J'ai été ici
    Visité
    Théâtre municipal de Rio de Janeiro

    Le théâtre municipal de Rio de Janeiro (en portugais : Teatro M

    Voir tous les lieux similaires