Tuileries

Parcs in Paris
Tuileries
Tuileries — © Frédéric Protat / 500px
Achetez cette photo sur Source maintenant!
Toutes les photos vues sur ce site sont la propriété de leurs propriétaires. En cliquant sur le nom de l'auteur ci-dessus vous amène à la page originale pour la photo donnée où vous pouvez vérifier les informations de copyright de l'auteur.
Quelques photos sont fournies via Flickr, 500px, et d'autres API Instagram ouvert en pleine conformité avec les termes et conditions appropriées.

Les Tuileries sont un quartier de Paris, situé entre le Palais du Louvre, la rue de Rivoli, la Place de la Concorde et la Seine. Il est désormais occupé par un jardin public qui, autrefois était celui du Palais des Tuileries, ancienne résidence royale et impériale, aujourd'hui disparu. Il doit son nom au fait que son emplacement était occupé auparavant par des fabriques de tuiles.

Jardin des Tuileries

Le jardin des Tuileries est le plus important et le plus ancien jardin à la française de Paris. Il s'étend d'ouest en est, de la place de la Concorde au Louvre, et du sud au nord, de la Seine à la rue de Rivoli.

Histoire

Ce jardin fut planté par Catherine de Médicis à partir de 1564, au moment où commençait la construction du palais des Tuileries. Il fut tracé à l'italienne : six allées dans le sens de la longueur et huit dans le sens de la largeur délimitaient des compartiments rectangulaires comprenant des plantations différentes (massifs d'arbres, quinconces, pelouses, parterres de fleurs, etc.). Une fontaine, une ménagerie et une grotte ornementaient le jardin, auxquels furent rajoutées une orangerie et une magnanerie au début du Шаблон:XVIIe siècle.

En 1664, Jean-Baptiste Colbert ordonna que le jardin soit entièrement redessiné par André Le Nôtre, qui s'était déjà illustré à Vaux-le-Vicomte. Celui-ci donna au jardin l'aspect qu'il allait conserver, dans ses grandes lignes, jusqu'à nos jours : il perça dans l'axe du palais une allée centrale délimitée, à l'est par un bassin rond, à l'ouest par un bassin octogonal ; il construisit la terrasse du Bord de l'eau le long du quai et la terrasse des Feuillants le long de la future rue de Rivoli ; enfin, il bâtit deux terrasses le long de la future place de la Concorde ainsi que deux rampes en courbe permettant d'y accéder.

De nombreuses statues de marbre vinrent par ailleurs orner le jardin. En 1719, l'entrée principale fut flanquée de deux statues d'Antoine Coysevox représentant Mercure et la Renommée chevauchant un cheval ailé.

En 1783 eut lieu la première ascension de personnes dans un ballon à gaz. Une plaque, située aujourd'hui à droite en entrant dans le jardin, marque le souvenir de cet événement.

Sous la Révolution, le jardin fut le témoin des grands événements dont le palais fut lui-même le théâtre. Le bassin rond fut utilisé pour la cérémonie de l'Être suprême (8 juin 1794). On y avait placé des effigies représentant l'Athéisme entouré de l'Ambition, de l'Égoïsme, de la Discorde et de la Fausse-Simplicité. Maximilien de Robespierre y mit le feu, dans une apothéose de cris et d'applaudissements. Le cortège se dirigea ensuite vers le Champ-de-Mars. Le 10 octobre, ce même bassin accueillit le cercueil de Jean-Jacques Rousseau, drapé d'un drap parsemé d'étoiles (exhumé d'Ermenonville pour être porté au Panthéon).

Aux angles occidentaux du jardin, Napoléon III fera construire deux bâtiments identiques abritant respectivement :

  • un jeu de paume au nord-ouest hébergeant de nos jours un musée d'art contemporain, la galerie nationale du Jeu de Paume ;
  • une orangerie au sud-ouest accueillant aujourd'hui un musée d’Art moderne, le musée de l'Orangerie.

En 1870-1871, lors du siège de Paris, on fabriqua des ballons montés et certains en décollèrent. La fabrication quitta les Tuileries pour la gare de l'Est après un bombardement prussien.

À l'occasion de l'exposition universelle de 1878, Henri Giffard fit voler des milliers de personnes dans un ballon captif géant.

Le jardin accueillit les épreuves d'épée des jeux olympiques d'été de 1900.

Pendant la Seconde Guerre mondiale une partie du jardin fut transformée en potager à cause du manque de ravitaillement durant l'Occupation. Le 25 août 1944, le général von Choltitz, commandant du « Groß-Paris » y reçut un ultimatum du colonel Pierre Billotte de la 2e DB et répondit « Je n'accepte pas les ultimatums ». Lors des combats subséquents, le capitaine Branet s'emparera de l'hôtel Meurice, rue de Rivoli, quartier-général des forces d'occupation allemande ; le capitaine Julien empruntera la rue du Faubourg-Saint-Honoré pour atteindre le siège de la Kommandantur, place de l'Opéra et de son côté le lieutenant Bricard nettoiera le Jardin des Tuileries. Les dix plaques commémoratives apposées le long du Jardin des Tuileries à l'angle de la rue de Rivoli et de la place de la Concorde ne rendent pas complètement compte de l'intensité des combats et du nombre de victimes.

Actuellement

De nos jours, pour les touristes et promeneurs, de nombreuses chaises sont mises gratuitement à disposition dans tout le parc. La grande roue de Paris y fut installée, à quelques pas de la rue de Rivoli, avant de rejoindre son emplacement initial place de la Concorde.

Près de l'arc de triomphe du Carrousel, se trouve le deuxième bassin du jardin. Là, un loueur de petits bateaux à voile permet aux enfants de les faire naviguer, bien que souvent certains d'entre eux se coincent sous le jet d'eau.

À l'est du jardin, près de l'arc du Carrousel, se trouvent de nombreuses statues d'Aristide Maillol.

Le jardin abrite aussi de nombreuses sculptures animalières d'Auguste Caïn

Depuis 1998, le jardin accueille des sculptures contemporaines : Auguste Rodin, Henry Moore, Roy Lichtenstein, Tony Cragg, Jean Dubuffet, Alain Kirili, Étienne Martin, Giuseppe Penone, etc. Des expositions provisoires y ont lieu, comme l'Araignée de Louise Bourgeois ou Clara-Clara du sculpteur minimaliste Richard Serra au printemps 2008.

Bibliographie

  • Bresc-Bautier (Geneviève), Caget (Denis), Jacquin (Emmanuel), Jardins du Carrousel et des Tuileries, Réunion des musées nationaux, 1996.

Liens internes

Шаблон:Commonscat

  • Palais des Tuileries

Conseils et astuces

Gucci
Gucci 19 january 2011
39
Between the Champs- Elysées and the Jardin des Tuileries you will find the find Hotel de Crillon where you can enjoy the views of one of the most beautiful parks in the world.
Benjamin Ben
Benjamin Ben 28 march 2012
23
The Tuileries Garden is a public garden located between the Louvre Museum and the Place de la Concorde in the 1st arrondissement of Paris. Created by Catherine de Medicis.
Tony Magico
Tony Magico 4 march 2010
20
Most beautiful garden in Paris !
Faz
Faz 18 may 2010
11
Perfect place for running
Bint M7ammad
Bint M7ammad 27 août 2013
6
El malahee Ely fhal 7adeqa 7ilo b3ad
Bint M7ammad
Bint M7ammad 27 août 2013
6
Loved their Play Ground a7la men champs de marc
Levi's France
Levi's France 14 may 2012
6
Take a stroll through the park at any time of year. Beautiful.
İpek Tanyaş
İpek Tanyaş 15 january 2012
5
watching the sunset after a little bit of jogging through the Tuileries is surely a good way of sending off the sun.
Eric Dallemagne
Eric Dallemagne 14 march 2010
4
The Jardin des Tuileries is one of Paris's most visited gardens thanks to its central location between the Louvre and Place de la Concorde. As such the Tuileries are part of a grand central axis
Paris
Paris 6 november 2012
15
Le fantôme de l'écorcheur, homme de main de la reine Catherine de Médicis hanterait le jardin des Tuileries.
Alexandra
Alexandra 8 août 2012
9
Un des jardins les plus agréables de Paris. Juste à côté de la très belle Place de la Concorde.
Parisian Geek
Parisian Geek 26 october 2013
7
Plus grand jardin de Paris et le plus prestigieux, il s'étend du Louvre à la Place de la Concorde. Admirez la perspective sur l'Axe Historique et détendez-vous à côté d'un des magnifiques bassins. :)
Anna Sharonova
Anna Sharonova 10 july 2013
7
Очень много мошенников, похожих на цыганок (может,они и есть). Бросают ненавязчиво перед вашими ногами колечко золотое и вовсю,на своем франко-птичьем, предлагают добычу поделить)
hahanae
hahanae 10 october 2010
6
un havre de paix le dimanche matin, tranquillement assis sur un transat au soleil à regarder les joggers
Raiza  Jordana Gomez Teyer
Raiza Jordana Gomez Teyer 5 août 2013
5
Para mi, el mejor parque de París en cuanto a vistas, además que es bonito, esta en el centro de monumentos y sitios muy conocidos!
Ludo.L
Ludo.L 28 january 2013
5
L'un des parcs les plus agréables de Paris, moins déco que Luxembourg, mais de l'espace et de nombreux emplacements où se poser sans craindre les touristes.
Nilson Junior
Nilson Junior 8 août 2014
4
Para mim, o melhor jardim de Paris (tirando versailles, claro). Merece ser visitado todo final de tarde e tomar uma cerveja nos biergartens. Tem entrada pro Louvre e dá acesso a Champs Elisées.
So' K
So' K 15 march 2012
4
Parfait pr un déj au soleil pr ceux qui bossent ds le coin. Pas mal d'expos et events occasionnels aussi.
Cédric Constant
Cédric Constant 25 february 2012
4
Trouvez vous un transat en fer vert et installez-vous au bord d'un des petits étangs.. Sympa. Et puis il y a aussi un glacier top qui est souvent là (côté Concorde). Magnifiques jardin côté Louvres.
Arthur Courtheoux (directdsign)
Arthur Courtheoux (directdsign) 17 november 2011
4
Les jardins des Tuileries est un lieux de promenade phare du 1er arrondissement s'animant au rythme des saisons.
Envoyer
8.6 /10
Advisor.Travel
Foursquare 9.6
Nadya Popova, Gaël Géranton de Bouillan et 71 245 plus de gens ont été ici
Advisor.Travel 15
Foursquare 66 271
Facebook 4 961
Je suis ici Je veux visiter
Heures d'ouverture
Mon-Sun
7:00 AM–11:00 PM
Emplacement
48.8639°, 2.32611°
Itinéraire
Carte
Catégories
Distances
Casablanca1900 km
Bain-sur-Seine4 km
Clichy4.4 km
Neuilly-sur-Seine4.9 km
Levallois-Perret5.1 km
Bruxelles265 km